Livre enfants Histoire des Prophètes

Livre enfants Histoire des Prophètes

Annonce déposée le 08/07/15

Prix : 4,50 €   Ville : 77440 lizy-sur-ourcq

salam wa alaykouna,
parmi les 11 ouvrages, vous proposent celle du Prophète Salīh (alayhi salam). Dans l'intention de faire découvrir à vos enfants de Vrais récits Prophétique, dans l'éducation religieuse et de vie . Livres en couleur respectant la non représentation de forme humaine.
Mais c'est de découvrir ce prophète:Le peuple de Salih s'enfla d'orgueil et renia son prophète, lui disant : « Ô ! Salih ! Tu étais auparavant un espoir pour nous ! » (Coran 11.62) Son peuple savait fort bien que Salih leur etait supérieur en savoir, en éducation et en intelligence, mais cela ne les empêchait pas de le provoquer. Autrement dit, « nous avions placé nos espoirs en toi, nous comptions beaucoup sur toi, Salih, mais hélas, avec le discours que tu nous tiens, nous demandant d'adorer Allah, tu as trahi notre confiance ! Nous pensions que tu serais avec nous dans l'idolâtrie, mais il semble que nous nous sommes trompés sur ton compte ! »

Salih avec beaucoup de politesse et de douceur continua à les conseiller dans l'espoir de les ramener sur le droit chemin : il leur dit : « Ô mon peuple ! Que vous en semble, si je m'appuie sur une preuve évidente émanant de mon Seigneur et s'Il m'a accordé de Sa part une miséricorde, qui donc me protégera contre Allah si je Lui désobéis ? » (Coran 11.63)

Puis Salih leur rappela d'autres bienfaits qu'Allah, en Son infinie bonté, leur accorda : « Et rappelez-vous quand Il vous fit succéder aux A'ads et vous installa sur la terre. Vous avez édifié des palais dans ses plaines, et taillé en maisons les montagnes ! » (Coran 7.74)

Malgré tout cela, les Thamouds persistèrent dans l'impiété, l'orgueil, l'arrogance, adorant des statues qui ne pouvaient, ni leur nuire ni leur être d'une quelconque utilité ; et pour finir, ils accusèrent injustement Salih et le calomnièrent, lui disant : « Tu n'es qu'un ensorcelé ! » (Coran 26.153)
Ils l'accusèrent de sorcellerie, alors qu'il était innocent. Néanmoins Salih ne cessa de les conseiller et de les convier à la croyance, poursuivant ainsi la mission qu'Allah lui avait confiée. Son peuple l'accusa aussi de vouloir s'enrichir à ses dépens ; ils affirmèrent que cette invitation au culte d'Allah, Dieu unique, n'était en réalité qu'un moyen d'amasser une fortune... Salih s'en défendit : « Je ne vous demande pas de salaire pour cela, mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers ! » (Coran 26.145)

N'ayant pas réussi à décourager Salih, son peuple finit par lui tenir un discours plus agressif : « Toi et tes compagnons, vous portez malheur à notre tribu ; depuis que tu nous invites à suivre cette religion qui nous est étrangère, à nous comme à nos anciens, nous nous sentons perturbés ; aussi nous te disons : « Nous voyons en toi et en ceux qui sont avec toi, des porteurs de malheur ! » (Coran 27.47)

Salih, prophète d'Allah, leur répondit qu'eux-mêmes s'attiraient le malheur, car ils étaient en proie à la tentation du diable : « Votre sort dépend d'Allah. Mais vous êtes plutôt des gens qu'on soumet à la tentation ! » (Coran 27.47) La concertation et la discussion entre Salih et son peuple dura longtemps mais, malheureusement, seule une minorité de gens le crurent et le suivirent.

Contacter l'annonceur

Assia Oumm
....